Assurance : quelle couverture pour un bagage perdu ou abîmé ?

Il n’y a rien de plus désagréable que de constater à l’arrivée à destination que les bagages se sont égarés quelque part. Sont-ils perdus ou volés ? S’ils sont retrouvés, seront-ils en bon état ? Est-ce que rien ne manque ? Et plus important encore, à qui demander des comptes ? Il faut penser à se souscrire à une assurance bagages.

Quels sont les critères de choix d’une assurance bagages ?

L’assurance bagages se contracte auprès d’un assureur lors de la souscription à une assurance voyage. Elle peut s’inclure automatiquement dans la police d’assurance, elle peut être également optionnelle. Il est toutefois prudent de s’y souscrire pour voyager en toute tranquillité. Pour choisir une assurance bagages voici quelques points sur lesquels il faut être attentif :

La liste des biens pris sous couverture : certains assureurs ne couvrent pas les affaires louées ou confiées à l’assuré. Les plafonds d’indemnisation : ce détail est d’une importance capitale en particulier pour les voyageurs apportant des effets personnels d’une valeur considérable. La liste des exclusions : il convient de connaître les cas où une demande d’indemnisation est impossible. La présence d’une franchise (une cinquantaine d’euros par bagage sinistré en général). Les procédures de déclaration de sinistre sont-elles simples et rapides ?

Quelles sont les couvertures offertes par une assurance bagages ?

Une assurance bagages couvre, en principe, les sacs de voyage et les valises ainsi que leurs contenus tels les objets personnels, les vêtements, les appareils informatiques, audiovisuels et audio. En somme tout ce que le passager emporte en voyage et tout ce qu’il achète durant son séjour sont couverts par l’assurance. Parfois, il y a des assureurs qui n’octroient pas de couverture pour les objets de valeurs comme un appareil photo numérique ou encore un ordinateur portable.

Quelle couverture pour un bagage perdu ou abîmé ?

Un bagage égaré qui n’est pas retrouvé au bout de 21 jours est considéré comme perdu. Aussi, le propriétaire dispose de 72 heures pour faire une réclamation et procéder à un inventaire en passant par le site de la compagnie. Il faut dans ce cas lister avec précision le contenu des bagages et joindre des justificatifs (facture d’achat, photos, tickets d’enregistrement…). En parallèle, il faudra prévenir l’assureur. Cela doit se faire en général dans les 5 jours qui suivent la perte.

En cas de dégradation des bagages, la responsabilité revient en premier à la compagnie aérienne. La procédure d’indemnisation doit être lancée dans les 7 jours suivant la réception des bagages. Il est important d’en informer tout de suite l’assureur. C’est la compagnie de transport qui prendra en charge la situation. L’assurance complétera l’indemnisation, le cas échéant.

Un voyageur qui rate ou annule son vol peut-il se faire rembourser ?
Jet Lag : comment anticiper et soulager les effets du décalage horaire ?